Christian Allard, Dip.cnChristian Allard, Dip.cnUne transition entre deux nourritures?    

par Christian Allard, Dip.cn

        

Comme les chiens et chats mangent, pour la plupart, la même nourriture à tous les jours, il est important d’effectuer une transition progressive quand on veut offrir une nourriture différente. Dans le cas contraire, il est possible que le système digestif du chien et du chat manifeste des réactions à la nouveauté. Dans certains cas, des selles molles, des gaz ou même la diarrhée. Il est important au départ de préparer la tracte intestinale au changement. L’intestin c’est la porte d’entrée des nutriments. Préparez d’abord votre animal en lui offrant des probiotiques, nourrissez sa flore intestinale, plusieurs compagnies en produisent pour les chiens et chats. Vous en donnerez durant tout le processus de la transition.

 Pour introduire la nouvelle nourriture :

Remplacez 25% de sa nourriture habituelle, soit; ¼ de sa portion normale, par la nouvelle nourriture. Gardez cette proportion : ¼ de nouvelle nourriture et ¾ de la nourriture habituelle pour au moins 3 à 4 jours. Il est normal que les selles de l’animal changent un peu à ce stade. Dans ce cas, on garde la même proportion tant que tout n’est pas rentré dans l’ordre. Quand les selles témoignent d’une digestion complète et parfaite, on peut passer à la deuxième étape : 50% de la nouvelle nourriture, 50% de la nourriture habituelle. Encore là, on conserve la proportion en moyenne de 3 à 4 jours. À ce stade, les animaux qui n’avaient pas présenté de changements digestifs à la première étape pourraient en montrer, on garde le même rythme, jusqu’à ce que tout soit parfait, ensuite, on augmente la nouvelle nourriture à 75%, ou ¾ de nouvelle pour ¼ de l’ancienne. Pour finalement donner entièrement la nouvelle nourriture.

 Saviez-vous que l’on peut observer des changements jusqu’à 3 mois après la transition. Vous observerez peut-être ces effets positifs chez votre chien et chat: le poil plus soyeux, plus pigmenté, son odeur corporelle plus douce, ses yeux plus clairs, ses selles plus petites, plus sèches et moins odorantes, son attitude plus équilibrée (plus d’énergie au jeu, plus relaxe en mode repos). Tous ces points sont à observer afin de mesurer l’impact positif du changement alimentaire.

 

Partagez